ORACLE

Sortilège évanescent évaporé

dans le grand songe d'un instant
Il est loin le génie des cantiques
dorés, loin le génie du sortilège mourant..
Et pourtant...
Grande fumée sur son tabernacle

Brumes des oracles, l 'invocation se dissipe en nuage
Monte 
légèrement vers l 'orifice de  l 'étoile...

Et le génie ensorceleur  entame le nouveau cantique
la nouvelle oraison,celle qui clame la nouvelle
Odyssée..........

Macintosh_HD_Desktop_Folder_740px_William_Blake_008

 

Sur son aile ,je suis, sur sa tête, je suis et
le cheval noir grandit...
Disciple de l 'antique prophétie,je marche sur
l 'ouragan de feu,et je prédis le grand voyage
la Vie,je suis et le cheval noir devient blanc.
Par ta crinière de craintes,j'ai franchis le
grand périple de la joie et dans ton flanc toujours je suis...

 

Macintosh_HD_Desktop_Folder_467px_Odilon_Redon_002

 

Et si tu me vois perché sur son dos,bercé
par l 'espoir d 'une tendre folie,tu sauras mon ami
le cheval errant ,que de ton aile armée de
dame protection,m'invitera à surgir de ma
douce léthargie..ainsi tel la fumée de la
Divination ,je rejoindrai le sentier de
l ' Emerveillé ..

rad6AD05

 

 

Tout s 'estompe,le tabernacle se ferme,le
génie s 'endort,mais le cheval veille et plus
loin encore,perché sur le fil de l 'arc,l 'ailé
attend que le Soleil monte à l'horizon.

© Texte de Luce Brera.1974 / © 2007

Macintosh_HD_Desktop_Folder_768px_Vincent_Willem_van_Go

 

Peintures de William BLAKE,Odilon RODON,Vincent Van GOGH
http://commons.wikimedia.org/wiki/